Commission sur l'avenir d'Orly : du nouveau à l'horizon ?

C’était il y a un peu plus d’un an : une proposition de loi relative à la desserte aérienne du grand Paris portée par Monsieur Didier Gonzalès, alors député de la 3ème circonscription du Val de Marne, avait été enregistrée à la Présidence de l’Assemblée nationale le 1er juin 2011, après avoir été signée par 60 députés de la chambre basse. Cette proposition avait notamment pour objet d’insérer au sein de la loi relative au grand Paris de nouvelles dispositions allant dans le sens de l’étude de toutes les possibilités de réorganisation des plateformes franciliennes existantes, dont celle de la délocalisation pure et simple de l’aéroport d’Orly dans une zone moins densément peuplée.

Inutile de dire que le dépôt de cette proposition de loi avait provoqué quelques remous (un pavé jeté dans la mare serait peut-être une expression plus appropriée) au sein des exécutifs tant local que national : elle avait même constitué l’élément déclencheur d’une réflexion plus large. C’est ainsi qu’a été constituée, par lettre du 7 septembre 2011, une commission chargée d’engager une réflexion approfondie sur l’avenir de la plateforme d’Orly, cette commission étant composée de tous les acteurs pouvant apporter utilement leurs contributions aux travaux (services de l’État, collectivités locales, organisations syndicales, représentants des secteurs professionnels et des associations concernés dont OYE 349).

Composée de 4 groupes de travail, cette commission s’est vu fixer une feuille de route précise, avec un calendrier de travail d’une durée d’un an. C’est alors que se sont succédé depuis la fin de l’année 2011 des réunions de groupes de travail (plusieurs vagues) et trois réunions plénières (points d’étape). A ces rencontres s’ajoute également un déplacement à Londres, le 27 janvier 2012, destiné à permettre une appréciation de la situation de la capitale britannique du point de vue de son organisation aéroportuaire (à bout de souffle, il faut le reconnaître).

La dernière réunion plénière de travail s’étant tenue le 27 juin dernier, où en sommes-nous donc exactement dans la réflexion sur l’avenir de Paris Orly ? S’agissant de cette dernière rencontre plénière, il a notamment été question de propositions, émises dans l’optique de figurer dans un rapport qui sera remis au gouvernement Ayrault au cours de l’automne 2012. Ce rapport est actuellement soumis à la lecture des membres de la commission : il est donc en ce moment même sur le bureau de l’association qui est appelée à communiquer ses observations sur son contenu (et particulièrement les propositions susvisées).

Évidemment, l’association ne manquera pas de vous informer de la suite des évènements en temps utile !

Share Button

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Répondez à la question suivante: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.