LA CHARTE DE QUALITE SONORE

La Commission Consultative de l’Environnement (CCE) de l’aérodrome de Paris-Orly, réunie en séance plénière, sous la présidence de J-P DUPORT, Préfet de la Région d’Ile-de-France, Préfet de Paris, a adopté cette charte. Ce texte témoigne…/…

des relations nouvelles, initiés depuis un an, entre les représentants des collectivités territoriales concernés, des associations de riverains, des professions aéronautiques et de l’administration.
Cette charte a pour ambition de contribuer à l’optimisation environnementale, économique et sociale de la plate-forme aéroportuaire. Les engagements des partenaires ont pour but de réduire la gêne sonore et portent sur : la réduction du bruit, le respect des procédures de décollage et d’atterrissage, l’utilisation optimale des capacités de l’aéroport, l’amélioration de l’aide à l’insonorisation des riverains, la maîtrise de l’urbanisation, l’information et le partenariat.
L’application de cette charte fera l’objet d’un suivi au sein de la CCE et son respect sera garanti par l’ACNUSA.
OYE 349, alors trop jeune association, n’a pu participer au processus de consultation mais demande à siéger à la commission de suivi des engagements pris par les différentes parties.
Nous venons d’obtenir un poste de titulaire (et son suppléant) pour participer aux travaux du Comité de suivi de cette charte en stricte application du décret n° 2000-127 du 16 février 2000.
Ce siège nous le demandions depuis la création de notre association.

Share Button

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Répondez à la question suivante: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.