Le Boeing 777-300, un avion moins bruyant ?

Les avions de la toute dernière génération utilisent des moteurs à double flux très performants.

Le flux primaire provenant des grosses ailettes que l’on voit à l’avant du réacteur et le flux secondaire s’échappant des turbines. Ce flux secondaire sert en particulier à faire tourner ces grosses ailettes dont nous venons de parler. Chacun de ces flux délivre sa propre poussée. Les grosses ailettes ne brassent que de l’air et délivrent silencieusement le maximum de poussée.

Le flux secondaire quant à lui crachant des gaz d’échappement délivre très bruyamment un minimum de poussée. Les motoristes sont donc parvenus à diminuer le niveau d’énergie rejetée par ces gaz d’échappement en utilisant presque toute l’énergie des turbines pour faire tourner les ailettes de premier flux. Les décibels produits par ces avions sont encore pour beaucoup d’entre nous trop nombreux, mais on peut se permettre un peu d’optimisme.

En effet, cette énergie bruyante et peu propulsive rejetée par les turbines coûte du kérosène or, il paraît que le kérosène devient coûteux !!!!!

Share Button

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Répondez à la question suivante: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.