Proposition de loi du 1er juin 2011 relative à la desserte aérienne du Grand Paris

Suite aux nombreuses interrogations portant sur la proposition de loi relative à la desserte aérienne du Grand Paris enregistrée à la présidence de l’Assemblée Nationale le 1er juin 2011, nous publions ci-dessous la proposition, l’exposé des motifs mettant clairement en exergue les raisons qui motiveraient une meilleure prise en compte des enjeux de la desserte aérienne de l’Ile de France dans la loi du Grand Paris.


 

Les documents accessibles ci-dessous présentent les arguments mis en avant par Monsieur Didier Gonzales, initiateur de la proposition de loi, en faveur de la délocalisation de l’activité aéroportuaire d’Orly. Cette délocalisation ouvrirait, selon le député, la voie à la création d’un véritable pôle d’attractivité sur le site actuel de l’aéroport tout en permettant, par l’opération de déplacement de celui-ci vers un site moins dense démographiquement, des gains d’un point de vue économique. Les populations du Sud Francilien survolées à l’heure actuelle seraient également les bénéficiaires de ce réaménagement qui a des précédents dans la mesure où plusieurs grandes villes Européennes ont d’ores et déjà délocalisé leurs aéroports « urbains » avec succès.

 
 

Share Button