Retour sur l’assemblée générale du 15 mars

L’assemblée générale de l’association OYE 349 s’est tenue comme nous l’avions annoncé il y a peu le mardi 15 mars à l’école primaire des Bruyères de Sucy-en-Brie.

Que peut-on retenir de cette assemblée ? Bien entendu, les objectifs de l’association pour 2016, nombreux comme chaque année. Parmi ces derniers, nous pouvons retenir celui de plaider pour la fin de l’impasse dans laquelle se trouvent des centaines de riverains pour la prise en charge de leur dossier d’aide à l’insonorisation. Figure également parmi les objectifs celui de préparer un moratoire concernant l’application du règlement européen relatif à l’établissement de règles et procédures de restriction d’exploitation liée au bruit dans les aéroports de l’union européenne. Pour mémoire, ce règlement constitue une menace, dans la mesure où il instaurerait un système de « quantification » du bruit « innovant », pouvant provoquer dans le futur une augmentation du nombre de mouvements d’aéronefs. Sous prétexte que les avions modernes sont moins bruyants, il serait possible d’en faire passer plus au dessus de nos têtes, C.Q.F.D.

Il s’agira également de surveiller l’avancement des travaux sur la plateforme d’Orly, qui ont débuté et devraient aboutir à une augmentation de la capacité de l’aéroport dans les prochaines années. C’est à ce sujet que le maire de la commune de Villeneuve-le-Roi, Monsieur Didier Gonzales, est intervenu afin de dénoncer l’absence de prise en compte des intérêts des riverains de certaines communes limitrophes dans le dossier. Ceci est particulièrement vrai pour ceux habitant dans certaines zones à l’est de la plateforme, peu bénéficiaires de ses retombées financières, mais directement touchées par les nuisances engendrées.

Rendez-vous l’année prochaine pour faire le point sur les résultats des actions engagées !

Share Button

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Répondez à la question suivante: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.