PPA : le compte n’y est pas.

Dans le cadre de l’élaboration du projet de Plan de Protection de l’Atmosphère pour l’Ile-de France et de la concertation en amont, OYE 349 a participé au groupe de travail « secteur du transport aérien ».

Pour mémoire, le Plan de Protection de l’Atmosphère est un document administratif juridiquement opposable, devant être élaboré dans une zone connaissant notamment des dépassements de valeurs limites relatives à la qualité de l’air. Ce document constitue ainsi un outil de reconquête de la qualité de l’air, dans le but de respecter les valeurs limites définies à l’échelle de l’Union européenne.

OYE 349 estime que tous les secteurs doivent participer à une diminution drastique des émissions polluantes dans le cadre de ce PPA. Ce n’est pas le cas du transport aérien, qui laisse les autres secteurs prendre en charge de manière non équitable les actions visant à l’atteinte des objectifs de diminution, au demeurant insuffisants dans le but d’atteindre les préconisations de l’OMS.

Pour ces raisons, OYE 349 rend un AVIS DÉFAVORABLE sur le projet de Plan de Protection de l’Atmosphère pour l’Ile-de-France 2017, tout comme la convergence associative (regroupement fédéré de plus de 174 associations et collectifs franciliens préoccupées par les nuisances graves, bruit et pollution de l’air, causées par la concentration du trafic aérien dans notre région).

Vous trouverez ci-dessous les synthèses relatives à ces avis. Bonne lecture !

Share Button

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Répondez à la question suivante: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.